10 février 2007

Monsieur Han de Hwang Sok-Yong

Livre_Monsieur_Han_Hwang_Sok_YongMonsieur Han de Hwang Sok-Yong.

Livre publié en 1970 et traduit en français en 2002

C' est l’histoire d’une famille séparée par la guerre de Corée.

Dans ce livre, Hwang Sok-Yong nous parle de Mr Han, un homme qui était médecin à Pyongyang et qui, après la guerre qui sépara la Corée décide de s’exiler en Corée du Sud. Il va quitter le Nord où on l’accusera d’être du Sud et en Corée du Sud, on va l’accuser d’être un agent de la Corée du Nord. Monsieur Han est un homme bon et droit, qui va malheureusement être victime de sa droiture.

Comme tous les coréens, Mr Han est un homme déchiré par la séparation des deux Corées

La division du pays en deux est une blessure profonde au cœur des coréens. Elle fait de personnes parlant la même langue, la même histoire, la même culture des ennemis. Des familles entières ont été séparées et beaucoup d’entre eux ne savent plus rien de leur parents et de leur famille proche.

*****

Hwang_Sok_YongOn ne peut pas parler de l’œuvre de Hwang Sok-Yong sans parler de sa vie.

Voici donc une petite biographie de cet auteur :

Hwang Sok-Yong est né en 1943 en Mandchourie, où sa famille s’était réfugiée pour fuir la colonisation japonaise.

En 1945, peu après la libération du pays, ses parents reviennent s’installer à Pyongyang

En 1948, Ses parents s’installent à Séoul où son père vient de trouver du travail. Ils se feront surprendre par la guerre de Corée en 1950 dont l’issue est la séparation du pays en deux : Nord communiste et Sud non communiste.

Avec la partition selon le 38ème parallèle, il devient de fait un citoyen sud-coréen.

En 1989, il se rend à Pyongyang, Corée du Nord, via La chine, en tant que représentant du mouvement démocratique naissant. Ce passage illégal au Nord lui vaut d’être considéré comme un espion par les services d’enquête criminelle de la Corée du Sud.

Plutôt que de retourner en Corée du Sud, il choisit de s’exiler à NY, puis à Berlin

En 1993, Hwang Sok-Yong retourne à Seoul, se sachant pourtant voué à l’incarcération, car il dit « un écrivain doit vivre dans le pays de sa langue maternelle » .

Pour avoir voulu montrer que le rapprochement est possible avec la Corée du Nord communiste, il fut condamné à sept ans de prison (1993-2000).

Après 7 ans de prison, il est enfin gracié à l’arrivée du président Kim Dae-jung en 1998

Auteur courageux, Hwang Sok-Yong est un des rares écrivains coréens lus et appréciés aussi bien au Sud qu’au Nord de la Corée

Il a obtenu de nombreux prix littéraires et est très estimé en Corée par les étudiants et intellectuels

La guerre, la misère, la scission du pays en deux sont les thèmes majeurs de son œuvre.

*****

Posté par Bubbles022 à 16:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Monsieur Han de Hwang Sok-Yong

Nouveau commentaire